« Ok Beeb, play BBC Radio One »

Chaque semaine, une sélection d’articles de la presse française et étrangère pour éclairer l’avenir numérique de la radio.

« Ok Beeb, play BBC Radio One »

Le groupe audiovisuel public britannique l’avait promis en août dernier : la BBC allait proposer son propre assistant vocal Beeb. Une réalité aujourd’hui, du moins avec une version Beta lancée cette semaine. Un assistant conçu et créé par un média public comme alternative à Alexa d’Amazon, Siri d’Apple ou Google Assistant, capable aussi de comprendre tous les accents régionaux du Royaume-Uni. Cette première version d’évaluation n’est pas encore disponible sur les enceintes connectées. Pour tester Beeb, il faut un ordinateur tournant sous Windows. Car si la BBC n’a pas travaillé avec les géants américains de la voix, elle a choisi Microsoft pour équiper Beeb de son intelligence artificielle Azure AI. Ce sont d’ailleurs les adhérents du programme Microsoft Insider qui auront le privilège de découvrir Beeb et ses toutes premières fonctionnalités : demander à écouter le stream d’une radio en direct ou encore les dernières actualités. Mais aussi poser des questions de culture générale ou écouter des blagues. A terme, Beeb doit être disponible sur les enceintes et télévisions connectées ainsi que sur mobile. 
>> A lire en anglais sur Venturebeat

Plus de 100 millions d’auditeurs de podcasts aux Etats-Unis

Selon l’étude de eMarketer, 105 millions d’américains écouteront des podcasts cette année. Soit une augmentation de 14,8% par rapport à 2019. Ceci s’explique par un retour à la normale des habitudes d’écoute post-confinement au second semestre, qui pourra engendrer la forte croissance attendue en 2020. Cette tendance est entretenue par l’adoption croissante des enceintes connectées et des services de streaming, l’augmentation de l’audience numérique et l’expansion du contenu alimentée par les investissements des services de streaming majeurs comme Spotify. Par ailleurs, on relève un fort niveau d’engagement des auditeurs, 36% d’entre eux déclarent consacrer 6h ou plus à l’écoute de podcasts chaque semaine. >> A lire sur La LettrePro

L’impact de la quarantaine sur les habitudes d’écoute

Edison Research s’intéresse aux auditeurs de podcasts et compare leurs comportements avant et pendant le confinement. D’abord, entre le premier et le second trimestre 2020, l’écoute moyenne de podcasts est passée de 6h15 à 6h23. 41% des personnes interrogées ont vu leur activité professionnelle réduite ou supprimée ce qui les a conduit à consacrer plus de temps aux podcasts, à savoir 6h35 par semaine en moyenne. En revanche, les personnes en télétravail y ont consacré encore moins de temps que d’habitude. En termes de consommation des médias, les répondants ont tous fait le choix des podcasts, mais le temps consacré à la Radio AM/FM et en ligne s’est réduit. 20% des répondants ont continué de se tourner vers les livres audio. Le smartphone est resté l’appareil le plus utilisé (90%), suivi de l’ordinateur dont l’utilisation augmente de 7% (pour séduire 68% des répondants), les tablettes (39%) et les enceintes connectées (28%). Des changements aussi dans le type de contenus écoutés : plus d’information et d’économie, de musique, de programmes sur le bien-être, le développement personnel, les nouvelles technologies, mais également ceux de la catégorie maison & jardin. >> A lire ou à écouter sur Edison Research

… En une phrase

  • « #Restart »: un plan de la RTBF de 13,4 millions d’euros pour soutenir la culture au temps du coronavirus. En savoir plus ​​​​​​​
  • Le nouvel outil « Program Explorer » de la BBC parcourt 200 000 programmes de radio et de télévision pour les rendre accessibles. En savoir plus
  • ​​Majelan : La plateforme de podcasts change de modèle. En savoir plus