Sonos rachète le français Snips, Huawei s’associe à Devialet & Google Assistant raconte des histoires aux enfants

Sonos rachète le français Snips

L’américain Sonos vient de dépenser 37.5 millions de dollars pour s’offrir l’assistant vocal Snips. Joseph Dureau, ex-directeur technique chez Snips et nouveau vice-président “voice experience” chez Sonos, prône un savoir-faire français adaptable aux technologies globales. Ce rachat est aussi un moyen de réinjecter des liquidités dans l’écosystème français en offrant des portes de sortie aux investisseurs, et de respecter les données personnelles des utilisateurs, c’est une valeur fondatrice chez Snips. Sonos n’a pas encore communiqué sur quel produit serait intégré Snips, mais cela permettra de compléter son offre déjà accessible avec Alexa et Google Assistant. >> à lire sur Le Figaro

Huawei s’associe à Devialet 

Pour l’instant réservé au marché chinois, le Sound X de Huawei est sur le point d’affronter le HomePod d’Apple, avec un design et des fonctionnalités quasiment similaires. En collaboration avec Devialet qui signe son premier partenariat en Asie, l’enceinte connectée promet une restitution à 360 degrés avec des ajustements en fonction du placement dans la pièce. Cette enceinte connectée embarque Xiaoyi l’assistant vocal maison du géant chinois, l’accès à la plateforme de streaming Huawei Music et le contrôle domotique HiLink >> à lire sur Les Numériques

Google Assistant : la nourrice 2.0

Google Assistant lance une nouvelle fonctionnalité baptisée “My Storytime”. Cette fonctionnalité, à destination des enfants, permet de raconter des histoires à vos enfants lorsque vous n’êtes pas là physiquement. Il suffit de s’enregistrer au préalable, en lisant de cours passage de l’histoire afin que l’intelligence artificielle se repère. Ensuite, sollicitez l’enceinte en disant “Hey Google, lance My Storytime (nom du livre)” pour que l’histoire se déclenche. Les histoires peuvent être lues à plusieurs enfants à la fois, sur plusieurs enceintes connectées en stéréo. Google souhaite faire partie intégrante des familles, avec des options de personnalisation toujours plus poussées que son concurrent Alexa. My Storytime n’est pas le premier outil de voix virtuelle proposé par Google Assistant : récemment, l’actrice Issa Rae est devenue une voix de l’enceinte connectée. >> à lire sur Siècle Digital

en une phrase

  • Certains téléphones Android offriront bientôt les mêmes fonctionnalités qu’un assistant vocal lors de leur mise en charge. En savoir +
  • Un amendement veut réduire la qualité des vidéos en streaming pour limiter leur impact environnemental. En savoir +
  • Le streaming audio et vidéo dépasse 1 trillion d’auditeurs cette année pour la première fois aux Etats Unis. En savoir +