Technews : les nouveautés pour les professionnels du son

Pas de grande révolution en cette rentrée, on a noté cependant que pour les J.O. du Japon en 2020 la NHK diffusera depuis 25 sites le son en 5.1.4 au standard MpegH et la vidéo en 8K. Deux constructeurs de console de sonorisation sortent chacun un produit très séduisant. Une société française propose un caisson de basse portable, une autre, une interface son pour les smartphones. Nexo sort sa première enceinte coaxiale. Les fabricants Shure, Dpa et Schoeps ont tous les trois une nouveauté intéressante. Rédigé par Laurent Fracchia & Stéphane Desmons

SCHOEPS : CMC1

Schoeps a présenté à L’IBC la version courte de son pré-ampli CMC6 : le CMC1.

DPA : 2028, le nouveau micro pour le chant

DPA Microphones présente le 2028, une toute nouvelle version plus abordable (500 euros) du micro voix D-Facto 4018. Il existe aussi comme tête vissable pour émetteurs HF Shure ou Sennheiser.

Sur scène, le 2028 a été conçu pour offrir les mêmes performances audio que le D-Facto 4018. Comme lui, c’est un super-cardioïde, mais contrairement au 4018, sa capsule est fixe, mais bénéficie d’une nouveauté pour sa suspension. Elle est maintenue par une suspension de découplage en gomme souple. Le lobe cardioïde linéaire de 250 Hz à 8 kHz permet de ne pas dé-timbrer hors axe du micro.
Le triple filtre anti-pop: la grille externe, la bonnette en mousse interne et le couvre capsule métallique sont facilement démontable pour être nettoyés.

SHURE :Micro MV88+ Video Kit

Pour 229 euros, Shure propose le MV88+, un micro numérique stéréo à condensateur de type MS conçu pour l’enregistrement vidéo et audio mobile. Le son est enregistré en WAV 24 bit et 44.1 ou 48kHz.Le mode vidéo propose une résolution de 720p,1080p ou 4K.Il permet une diffusion en direct sur le web. Le MV88+ fonctionne sous IOS Apple, et également avec les Samsung Galaxy S7,S8,S9 et Galaxy note 8 et 9.

Le MV88+ Video Kit est vendu avec un trépied PIXI Manfrotto, une pince pour téléphone et une pince micro à fixation sur sabot, des câbles USB-C et Lightning, qui le rendent prêt pour une capture audio et/ou vidéo dès la sortie de la boîte. Les applications audio et vidéo gratuites ShurePlus MOTIV permettent le contrôle de l’enregistrement, la sauvegarde et le partage de votre contenu dans plusieurs formats.

Shure : Récepteurs ears P10R+

Shure propose avec le P10R+, un nouveau récepteur ears capables de redonner une seconde jeunesse à un émetteur PSM 1000. Shure a conçu une nouvelle architecture hybride analogique/numérique pour offrir une meilleure qualité audio, une plage dynamique accrue, une meilleure séparation stéréo et une stabilité HF renforcée. Avec également des fonctionnalités telles que le balayage RF de toute la bande passante, ou le contrôle automatique du gain RF.

La transmission HF reste analogique, mais ensuite dans le P10R+ le signal est converti en numérique et passe dans un circuit(FPGA) qui va effectuer les fonctions de décodage telles que la désaccentuation, l’expansion et un peu de processing dont une partie est ouverte à l’utilisateur qui peut ainsi corriger très finement sa liaison ou ses écouteurs. Tout ceci afin d’améliorer la qualité du rendu et notamment l’image stéréo qui est beaucoup plus large, les artefacts liés à la compression expansion disparaissent et enfin la dynamique qui est améliorée. 2 fonctions en plus du CueMode (jusqu’à 20 canaux) et du MixMode ont été ajoutées :

  • Un égaliseur paramétrique 4 bandes qui facilite le contrôle de la balance tonale pour l’adapter à chacun.
  • Le preset « Match » qui donne la possibilité de retrouver le son d’origine des récepteurs P10R.

DIGIGRAM : Q-MIC

Le Q-Mic est un pré-ampli pour micro dynamique. Il a été pensé pour enregistrer de l’audio pro sur son smartphone ou sa tablette. Il est léger et sans batterie. Il consomme très peu d’énergie et est visiblement très simple d’utilisation. Il est compatible avec la plupart des smartphones du marché.

BASS ME retirer

BassMe est pour le seul et unique produit de la société française BassMe. C’est un caisson de grave personnel, il a été présenté au CES de LasVegas. Beaucoup d’entre nous écoutent de la musique sur un smartphone avec un casque, jouent sur une console de jeux, regardent des films … Pour toutes ces expériences auditives certains aimeraient ressentir les basse fréquences. C’est ce que permet BassMe et cela sans gêner son ou ses voisins. BassMe se porte sur l’épaule et se relie en Bluetooth ou en jack à votre smartphone, tablette, ordinateur, console de jeux, téléviseur, home cinéma, etc. On le contrôle grâce à une appli IOS ou Androïde. Grâce à son contact sur la cage thoracique, vous allez ressentir les basses. Le reste du spectre audio sera retransmit par un casque ou des haut-parleurs.

Caractéristiques :

• Compatible Smartphone Bluetooth ou jack / Box TV / Cinéma /Console de Jeu (PS4, XBOX ONE…)

• Super Bass System

• Puissance : 26w

• Autonomie : 16h

• Temps de Charge : 3,5h

• Portée : 10m en bluetooth

• Impédance : 32Ω

• Fréquence : 20Hz-20Khz

• Poids : 230g

• Plug and Play

• TARIF : 129€ sortie début 2020

USB4 ? : c’est fait ! retirer

Doit-on encore l’USB ? Acronyme d’Universal Serial Bus, cette norme lancée en 1996 permet de connecter des périphériques à un ordinateur. Très largement répandu, il a parmi ses points forts la faculté de se connecter à chaud pour transmettre des données (hot plug), c’est-à-dire pendant que le système fonctionne, mais aussi de recharger des appareils (comme un smartphone) ou tout simplement de les alimenter en énergie. C’est l’USB Implementers Forum (ou USB-IF) qui depuis le début se charge de faire évoluer cette norme. L’instance réunit de grands noms de l’industrie, comme Microsoft, Intel, IBM, Apple, Hewlett-Packard, STMicroelectronics, Texas Instruments… Et justement, la dernière version, sobrement appelée USB4, est là. Elle a été annoncée le 4 mars 2019 et les spécifications ont été finalisées et présentées en septembre à l’IBC 2019. Le principale atout de la norme est une capacité de transfert plus importante. La norme USB4 est capable de transférer des données jusqu’à 40 Gbit/s, là où l’USB3 peut au mieux atteindre 20 Gbit/s. Pour bénéficier d’un tel débit, il faudra néanmoins se servir d’un câble certifié 40 Gbit/s. Dans le cas contraire, la liaison sera plus lente : elle se calera sur un standard précédent.L’USB4 est rétrocompatible avec les paliers USB précédents, à savoir l’USB 2.0 et l’USB 3 (avec ses évolutions intermédiaires : l’USB 3.2 Gen 1, dit USB 3.0, l’USB 3.2 Gen 2, dit USB 3.1, et l’USB 3.2 Gen 2×2 — une aspirine ?). Ainsi, il n’y aura pas de rupture dans l’usage des équipements : si vous pourrez utiliser un périphérique en USB 2.0 sur un port USB4, moyennant un adaptateur USB-A vers USB-C. L’USB4 est basée sur le protocole Thunderbolt 3, conçu par Intel. Le géant américain le présente comme un port compact et polyvalent qui « peut permettre un transfert de données à la vitesse de l’éclair, prendre en charge deux écrans 4K UHD à 60 Hz, et même assurer une charge rapide des ordinateurs portables ». C’est pour cela que l’on retrouve des performances et des caractéristiques semblables entre l’USB4 et Thunderbolt 3 (bande passante de 40 Gbit/s, alimentation électrique, connecteur réversible USB type C, support des normes HDMI 2.0, Displayport 1.2, PCIe 3.0, simultanéité et optimisation de transferts variés, etc.). À terme, les deux normes pourraient donc converger en un seul standard.

La commercialisation doit démarrer en 2021…

HILL ACOUSTICS: CHAMBRE TÉTRAHÉDRALE

La mesure des haut-parleurs est traditionnellement délicate en raison de la nécessité de disposer d’un très grand espace pour éviter les artefacts liés à la pièce. En conséquence, des variations de 6 dB ou plus dans les réponses mesurées à différents moments ne sont pas rares. À l’ère de la précision numérique et de l’amélioration constante de la qualité du son, il est indispensable de pouvoir mieux mesurer les caractéristiques des haut-parleurs. La gamme d’enceintes de test de haut-parleurs conçues par Hill Acoustics peut résoudre ces problèmes avec une enceinte calibrée. Elle permet de calculer facilement la réponse en champ libre équivalente et fournit un gabarit précis pour le haut-parleur et le microphone. Spectral Measurement et Hill Acoustics présentent une nouvelle gamme de chambres de test de haut-parleur compactes pour des mesures de haut-parleur stables et pratiques. Une gamme de chambres de test tétraédriques conforme à la nouvelle norme internationale IEC60268-21 est disponible en différentes tailles, ainsi que des conceptions personnalisées nontétraédriques permettant, par exemple, une mesure facile de la réponse polaire à 360 degrés. Aucune chambre anéchoïque n’est requise pour les résultats en champ libre Avec un TTC (tétrahédral test chamber), il n’est pas nécessaire de travailler dans une chambre anéchoïque. Le TTC permet des mesures inférieures à la limite inférieure de la plupart des chambres anéchoïques pratiques. Le TTC offre une mesure précise et répétable du haut-parleur en champ libre sur toute la plage de fréquences audibles, à la portée de chaque ingénieur du développement audio. Mesures répétables selon la norme IEC60268-21 sec 13.1 (d) La chambre de test tétraédrique assure un environnement défini avec précision, stable et totalement exempt des variations de configuration qui obscurcissent les résultats. Une réponse précise en champ libre. La réponse en basse fréquence de la chambre de test tétraédrique est étalonnée et une courbe de correction de la réponse en fréquence est fournie avec chaque chambre, qui peut ensuite être appliquée aux résultats mesurés par le microphone interne. Les réflexions internes à haute fréquence sont suffisamment absorbées par les matériaux de construction internes pour que la réponse HF mesurée puisse être combinée à la réponse LF compensée pour fournir une réponse en champ libre équivalente et précise.
La TTC est la solution la plus compacte pour la mesure en champ libre. Les chambres de test tétraédriques fournissent une réponse en champ libre avec la meilleure répétabilité sur la bande passante la plus large.

P12, LE PREMIER POINT SOURCE COAXIAL DE NEXO

La P12 est une enceinte polyvalente de chez Nexo. C’est une enceinte coaxiale de 12” avec un moteur de 3” utilisable aussi bien wedge qu’en système de diffusion principale. Elle est à directivité variable et peut fonctionner avec son sub L15. Pour alimenter et contrôler le système aussi bien en passif qu’en actif Nexo utilise le NXAMP4X2MK2.

Le SPL Max atteint 138 dB en passif et 140 dB en bi-amplification. La réponse en fréquence va de 60 à 20 kHz Hz à -6 dB. La directivité de base est de 60° x 60°, mais peut donc être très facilement modifiée à l’aide des flanges magnétiques optionnels de dispersion : symétriques 40° x 90° ou asymétriques 60° ~ 100° x 40° et le guide peut être tourné de sorte à offrir virtuellement toutes les combinaisons possibles. Le changement de dispersion est simple et s’effectue sans outil ; la grille en acier à libération rapide se retire en quelques secondes, offrant ainsi un accès total au pavillon.
Pour optimiser ce procédé, les paramètres du preset d’amplification changent en fonction de votre choix, cela allant jusqu’à la fréquence de coupure en mode actif !

Caractéristiques techniques :

RTW : Audio 3D et réseaux

Avec l’arrivée de l’audio 3D ou audio immersif et de ses normes de diffusion (MpegH Technews mars 2019) les fabricants d’appareils de mesure de Loudness se doivent de réagir. RTW a updaté ses TM7 et TM9 pour l’audio immersif.
La nouvelle licence est l’ISA Immersive Sound Analyzer. Elle combine les fonctionnalités de deux analyseurs de son surround, et visualise la relation entre les deux instruments. Les paramètres techniques et subjectifs pertinents des formats tels que 5.1.2, 5.1.4, 7.1.2 ou 7.1.4 sont évalués de manière rapide et intuitive. ISA permet également une mesure globale de la sensation sonore sur tous les groupes audio.
Les composants principaux de ces formats sont les deux couches appelées bed principal et bed supérieur. Le bed principal comprend la partie 5.1 ou 7.1 du format surround, le bed supérieur la partie 2.0 ou 4.0. Comme pour l’analyseur de son surround, on peut détecter le niveau et la balance du champ sonore dans le bed principal en observant le comportement des contours de couleur cyan de l’indicateur de volume total (TVI). Les bargraphes venant du centre indique le niveau sonore. Avec l’indicateur de dominance de couleur cyan (DMI pointeur en croix), on peut voir le point focal acoustique perçu subjectif. Les paramètres du bed supérieur sont affichés avec des lignes orange. Dans cette couche, on peut également mesurer le volume total, le volume et le point focal de manière intuitive.

ALLEN & HEATH : AVANTIS

2019 marque les 50 ans d’innovations d’Allen & Heath. Les fondateurs Steve Batiste et Andy Bereza créent Allen & Heath dans le coin d’une usine à Londres en 1969. Le nouveau modèle Avantis se situe entre les SQ et les Dlive. Avantis est une console de type « standalone », c’est-à-dire avec des entrées, des sorties et le DSP intégré. La console se compose de 2 bacs de 12 faders avec chacun un écran tactile full hd de 15,6 pouces. À l’arrière de la console on dispose de 12 entrées micros/lignes, 12 sorties lignes, 1 entrée Aes avec src, 2 sorties Aes avec src, 1 port Slink, 1 bnc pour le Wclock et de 2 slots d’extensions pour les cartes de la marque Dante, MADI, WAVES, GigaAce.

Caractéristique annoncées :

64 voies mixables vers 42 bus, Cœur Audio FPGA XCVI ( comme la Dlive) à 96kHz avec accumulateur 96bit, latence ultra courte de 0,7ms, Architecture de bus intégralement configurable, Châssis métallique exosquelette facilement transportable, léger et robuste, un bundle de plugins optionnel dPack procure une partie du processing de la dLive : 16 processeurs de dynamique Dyn8, bibliothèque de compresseurs DEEP par voie sans latence et émulations de préamplis à lampe Dual, Stage Valve, 12 slots d’effets RackExtraFX et 12 retours d’effets dédiés (ne consomme pas de voies d’entrée), 16 VCA, mixage automatique de micros AMM (Dan duggan) jusqu’à 64 canaux répartis de 1 à 4 mixes. Contrôles assignables dynamiquement, 6 couches de 24 faders, Port SLink pour connexion d’extensions d’entrée/sortie AR/AB/DX/GX/ME, 2 slots d’extension de 128 canaux d’entrée/sortie pour cartes optionnelles, contrôleurs rotatifs assignables, 24 touches SoftKeys assignables, bargraphs à détection de surmodulation et différents points de mesure du signal, enregistrement / lecture stéréo WAV sur USB, dimensions : L=917mmm, H=269mm, P=627mmm, poids : 26kg Avantis est compatible avec les stages-box de la série GX, DX et DT. Les modules ME500, ME1, IP1, IP6 et IP8 sont aussi compatibles. Le tarif annoncé est de 9900€. Ce qui ferait un ensemble Avantis + stage-box GX4816 + bundle de plugins Dpack à 15000€ environs.

MIDAS : HERITAGE-D 96

Midas sort une console compacte qui offre des performances de grande. L’Héritage-D 96 embarque l’intégralité de son traitement dernière génération directement dans la surface.Elle offre une compatibilité avec la quasi intégralité des racks de scène DL XXX et les équipements PRO Séries. L’Héritage-D 96 dans sa version 24 faders combine une approche traditionnelle avec l’intégralité des réglages de traitements via un panneau d’encodeurs et de boutons dédiés et une utilisation actuelle tactile via un superbe large écran à dix points de contrôle simultanés. Entre les deux se trouve une rangée d’encodeurs assignables.

Le déploiement des tranches sur les faders pourra être fait dans différents modes opératoires allant d’une ergonomie analogique, à une réplique du mode Pro série ou totalement personnalisable, afin que chacun puisse adapter l’utilisation de la console à son habitude de travail.

Spécifications techniques :

Héritage-D 96-24 (V0.9): • 144 Entrées flexibles • 120 Sorties flexibles • Jusqu’à 96 Effets stéréo • 24 groupes VCA • 24 POP/ Layer Groupes • Rotation de phase variable (0°,1°,2°,3°,…,180°)par entrée • Bus auxiliaire pouvant être désormais renvoyé dans un Auxiliaire permettant différents trajets du signal du type Entrée -> Aux/Group -> Aux/group-> Master-> Matrix intégrant traitement à chaque étape et le tout avec alignement temporel total.
• Traitement et calcul via FPGA 64 Bit et co-processeurs GPU adapté à chaque fonction de calcul. • Points d’inserts totalement Flexible (ou je veut dans le trajet du signal) • Matrix de mixage supplémentaire indépendante 16 vers 12 avec rappel de configuration (Circuit d’ordre, etc…) • Double circuit de SOLO intégrant Ducker et AFL/PFL configurable pour les entrées et sorties • En plus des traitements du signal standard par voie (Exp/Gate, Compresseur, Délai etc..), une batterie de 120 Processeurs de Dynamique Librement Assignables est disponible : • 96 Egaliseur dynamique 4 bandes avec Mode MS et fonction « Sidechain » par bande • 32 compresseurs 4 bandes stéréo avec fonction « Sidechain» par bande • 40 Effets / Traitements et émulations (Liste bien sur évolutive dans le temps) dont : • TC 6000 • 2290 • Mesa EQ • HD2a,HD670,KT1176, R Comp3, Kt Compresseur Bus,EL8x Compressor, M6 Compressor, XL4 EQ… • Détection automatique, identification et avertissement de saturation de préampli des canaux. • Console connectée avec sauvegarde session interne/ externe sur Cloud • Editeurs On Line / Off Line …..sur MAC /PC • Double circuit de SOLO.

Face Arrière :

• Double alimentation standard • 8 Entrées/ 8 sorties Analogique programables. • 4 Port AES50 SuperMac standard 24 Canaux Bi directionnels en local pour un total de 192 canaux. • 2 Port AES50 Giga Bit Cat5/Fiber 192 Canaux BiDirectionnels chaque • 3 Port AES/EBU • 2 Slots d’extension prévus jusqu’à 128 canaux 96kHz/Slot (format CM1 dans un premier temps compatible carte DANTE/MADI KT64 actuelles) • 1 Port Ethernet control / 1 port HDMI/ Entrée/sortie Synchro externe/ MIDI (In, Out, Thru) • 4 Port USB pour bac extension faders et autres accessoires.

La sortie de cette console est prévue pour fin 2019, à un tarif de 35000$. Vue le nombre de fuite sur ce projet midas à fait un Facebook pour la console, elle n’existe pas sur son site, mais vous trouverez plein de vidéo de la console.