HYPERACTU #29 : vidéo, streaming, remix et podcast

Chaque semaine, une sélection d’articles de la presse française et étrangère pour éclairer l’avenir numérique de la radio

Une application de vidéos verticales qui veut concurrencer Youtube

Créée par deux jeunes entrepreneurs, Vertical permet de regarder des contenus vidéo uniquement verticaux, à l’instar de Snapchat. L’app réunit déjà une trentaine de vidéastes bien connus de YouTube qui produisent du contenu exclusif pour la plateforme. À la différence de YouTube, tous les contenus sont sélectionnés, les utilisateurs ne peuvent pas poster leurs propres vidéos.

A lire sur Konbini

La plateforme de podcast Art19 lève 7,5 millions de dollars pour continuer à croître

La startup Art19 est encore peu connue du grand public pourtant ses services d’hébergement et de publicité pour podcast sont parmi les plus utilisés du marché : le New York Times, Vox et iHeart Radio sont déjà conquis. La société a levé 7,5 millions de dollars auprès des investisseurs et anticipe une croissance de 300% en 2017. Elle semble bien placée pour enfin faire du podcast un média rentable pour les producteurs.

A lire en anglais sur TechCrunch

alphacolor-13-181701

Spotify débarque en Thaïlande

L’expansion asiatique de Spotify continue. Depuis le 22 août le service de de streaming est disponible en Thaïlande. Ce développement permet à la société suédoise d’envisager plus sereinement sa probable introduction en bourse en fin d’année mais également de venir concurrencer Apple Music déjà présent partout dans le monde. Spotify reste cependant le leader du marché de streaming avec 60 millions d’utilisateurs.

A lire en anglais sur TechCrunch

Sony monétise les remixes de son catalogue

Sony devient la première major à légaliser les remixes non-officiel des morceaux de son catalogue. Dorénavant chaque remix non-officiel devra des royalties à Sony en échange d’une diffusion légale sur les plateformes de streaming. C’est un gros coup contre Soundcloud qui reste l’un des lieux privilégié pour les remixes non autorisés.

A lire en anglais sur Gizmodo

Un nom de domaine pour la radio

Les acteurs de la radio disposent désormais d’un nom de domaine de premier niveau. Le .radio sera disponible pour environ 200 euros par an pour les entreprises et 25 euros pour les particuliers. Ce projet communautaire sera géré dans l’intérêt de l’ensemble du secteur de la radio. Ceux-ci pourront déposer leurs demandes du 23 août au 31 octobre.

A lire sur La Lettre Pro

Hooke Verse : un casque pour écouter et enregistrer du son 3D

 

AGENDA