Recycle 6/6 – Mâchefers

L’idée initiale de cette série est de faire du déchet oeuvre d’art : utiliser l’image des résidus de combustion pour révéler la magie du recyclage. Après le passage des ordures ménagères dans l’incinérateur, elles se transforment en cendres toxiques, les «mâchefers». C’est leur parcours que l’on suit ici dans un centre de traitement spécialisé. 

La composition musicale originale de Romuald Tual s’apparente à la respiration d’un organisme vivant répondant à des cycles répétitifs de digestion, immersif tant dans l’aspect musical que sur le plan de la spatialisation. Soutenue par une pulsation rythmique , elle contraste avec les différentes couleurs harmoniques des fréquences industrielles générées par les machines. C’est en effet en allant chercher des éléments percussifs dans la bande originale, complétés par quelques sonorités génératives, que se sont construit les « sets » rythmiques. Concernant l’aspect harmonique de la pièce : une fois accordées et coupées harmoniquement (FFT), les différentes fréquences de la bande originale se fondent en nappes colorées. Celles-ci se posent sur le tapis rythmique afin d’effectuer l’ultime voyage. Chaque élément, harmonique et/ou rythmique, s’imbrique et répond aux autres grâce à la spatialisation en 5.1 conçue dès la composition.

,