Recycle 3/6 – Déchets ordinaires

L’idée initiale de cette série est de faire du déchet oeuvre d’art : utiliser les images de l’élévateur pour révéler la magie du monde du recyclage. Le grappin de l’incinérateur est au centre du film tel une monstrueuse bête. Le film s’articule autour du travail titanesque de cet instrument qui lentement vide la fosse de ses ordures. Ces tonnes de déchets ont eu une vie et c’est ici que doucement leurs pulsations s’enfuient. 

Dépouillée, lente et obsédante, mettant en valeur chaque son utilisé, la musique de Phil Mother jette un regard froid et désabusé sur nos déchets du quotidien. 

,