Pierre Henry, un pionnier – Hommage du GRM

Le Groupe de Recherches Musicales (GRM) développe depuis 1958 des activités de création et de recherche dans le domaine du son et des musiques électroacoustiques. Son travail ces 6 dernières décennies est étroitement lié à l’oeuvre de Pierre Henry à qui il rend hommage à travers ce concert.

En plus de 50 ans d’existence, le GRM a collaboré avec les plus grands compositeurs et a développé des logiciels de création musicale performants. Pionnier de la musique électroacoustique, le GRM est un laboratoire d’expérimentation sonore unique au monde.

Pierre Henry en 1983 © Roger Picard
Pierre Henry en 1983 © Roger Picard

Les œuvres de Pierre Henry composées de 1950 à 1956 ont été réalisées au Studio d’essai de la RTF dans le cadre du Groupe de Recherche de Musique Concrète dirigé par Pierre Schaeffer, l’ancêtre du GRM actuel. À partir de 1958, Pierre Henry réalise ses œuvres dans son propre studio. Les premières compositions de Pierre Henry enregistrées en 1950 et 1951 ont la spécificité d’une manipulation de disques souples en sillons fermés et plages courtes. La bande magnétique et ses possibilités de montage n’existaient pas encore. Cette particularité nécessitant une virtuosité gestuelle d’enchaînements implique un bruit de surface qu’il ne convient pas aujourd’hui d’éliminer afin de préserver le plus possible la définition spectrale des sons de cette époque. Toutes les compositions de cette période ont été interprétées instrumentalement par Pierre Henry.

Une soirée d’hommages au(x) pionnier(s)

Le programme de cette soirée a été élaboré par Pierre Henry et honore les pionniers de la musique électroacoustique, également collaborateurs et amis du compositeur.

PIERRE SCHAEFFER
Étude aux chemins de fer (2 minutes 48)
Étude aux tourniquets (1 minute 53)
Étude pathétique (3 minutes 19)

PIERRE HENRY ET PIERRE SCHAEFFER
Bidule en ut (1 minute 51)
Symphonie pour un homme seul : Prosopopée 1 (2’53) – Partita (1’10) – Valse (0’54) – Erotica (1’17) – Scherzo (2’39) – Collectif (0’55) – Prosopopée 2 (0’58) – Eroica (1’51) – Apostrophe (2’20) – Intermezzo (1’53) – Cadence (1’05) – Strette (2’58) (21minutes 30)

FRANÇOIS BAYLE
Deviner-Devenir (23 minutes 42)

IANNIS XENAKIS
Mycenae Alpha (10 minutes)

LUC FERRARI
Tautologos 1 (4 minutes 20)

FRANÇOIS-BERNARD MÂCHE
Alcyone (10 minutes 20)
avec Maki Belkin au piano

Les œuvres seront interprétées sur l’Acousmonium par Philippe Dao, Emmanuel Richier, Daniel Teruggi et François Bayle.

,