Mozart et Bruckner sous la baguette de Robin Ticciati

Le jeune chef britannique Robin Ticciati dirige l’Orchestre National de France accompagné au piano par l’allemand Lars Vogt.

En janvier 2015 le National avait été confié au chef d’orchestre Robin Ticciati dans la Quatrième Symphonie de Mahler.

Cette fois c’est dans le Concerto n°20 de Mozart et la Sixième Symphonie de Bruckner que vous pourrez le découvrir en direct et en binaural, enregistré le jeudi 19 janvier à partir de 20h depuis l’Auditorium de la Maison de la Radio.

 

Une diffusion en binaural

 

Pour tout amateur de musique la qualité d’une retransmission sonore doit tendre vers la reproduction la plus satisfaisante possible de lespace sonore. Or celui-ci est tridimensionnel (notre écoute distingue l’avant, l’arrière, le latéral, le haut, le bas…). Le site Hyperradio et France Musique se proposent de vous accompagner dans la redécouverte du matériau sonore et de vous faire apprécier la finesse de son rendu grâce à la diffusion en direct de concerts en « son 3D »

L’écoute binaurale est une technique qui permet de restituer, par le biais d’une paire d’oreillettes ou d’un casque audio stéréo un son en 3D amenant l’auditeur à se situer et à localiser chaque élément sonore dans l’espace à trois dimensions.

Cette technologie permet une forte impression d’écoute « naturelle » et une sensation d’immersion quasi parfaite dans l’espace tridimensionnel, tout en ménageant pour l’auditeur la possibilité d’une grande mobilité.

Vous pouvez depuis chez vous, la tête sous le casque, écouter le concert de ce soir comme si vous y étiez assistiez depuis l’Auditorium de Radio France.

 

Au programme

 

Wolfgang Amadeus Mozart
Concerto pour piano et orchestre n°20
Anton Bruckner
Symphonie n°6

Lars Vogt – piano
Orchestre National de France
Robin Ticciati – direction

Equipe technique :
Musicien metteur en ondes : Paul Malinowski
Directeur du son : Cyril Bécue
Opérateurs du son : Marie Lepeintre et Dimitri Scapolan
Chef opérateur diffusion : Cédric Chatelus
Chargé de réalisation : Jean-Charles Diéval

La soirée était présentée par Gaëlle Le Gallic

,