Les coulisses de Machins-Machines #2 : Ignatus !

Chercheur de son, Ignatus est un bidouilleur devant l’éternel. parmi les premiers artistes à utiliser des samples en live, il a aussi inventé des instruments à capteurs sous forme de veste et de guitare sans corde. Il explore, avance, s’amuse des nouvelles technologies. Son projet EPOK est l’aboutissement d’une carrière. 

C’est donc tout naturellement que Thomas Baumgartner l’invite à le présenter dans son émission Supersonic, à l’occasion de ses sessions mensuelles en binaural « machins-Machines ». Pierric Charles et son équipe ont imaginé un dispositif de prise de son et de mixage ad hoc, pour s’adapter à une musique qui propose autant d’acoustique que d’électrique et de traitement éléectronique : tête binaurale, micros restituant un 5.1, retours sur plateau et multicanal tout ensemble !

En avant-première de la diffusion ce samedi soir sur France Culture, petit coup d’oeil par le trou de la serrure sur l’enregistrement revisité du générique de l’émission, dans ce dispositif composite !

Avec :Ignatus (chant, claviers, guitare)Nicolas Losson (musique électro-acoustique)Michel Schick (clarinettes, sax baryton)Hervé Le Dorlot (guitare)Jérôme Clermont (vidéos)

 

>>> la page de Supersonic sur France Culture

 

,