Législatives 2017 : comment France Bleu compte devenir la référence de l’information locale en ligne

Avec 44 radios locales, les élections législatives font partie intégrante de l’ADN de proximité de France Bleu. Dans ce contexte, la chaîne a déployé un important dispositif numérique pour couvrir les législatives 2017. L’objectif pour francebleu.fr : affirmer son rôle de média d’information locale incontournable.

Une stratégie pour créer deux fois plus de contenus le soir des résultats

Afin de répondre à la forte demande des internautes le soir des élections, France Bleu s’est appuyé sur la technologie de Génération Automatique de Texte (GAT) pour couvrir les résultats de 36 000 communes et 577 circonscriptions. France Bleu a ainsi généré plus 36 000 pages de résultats différentes le soir des élections à partir des données disponibles sur le site du Ministère de l’intérieur.  Les systèmes de GAT permettent de produire rapidement de grandes quantités de textes à partir de données brutes, ici un champ sémantique.

France Bleu a ainsi collaboré avec la société Syllabs Média en utilisant une technologie qui permet de collecter, analyser et lier des articles entre eux. Tous les contenus générés automatiquement par Syllabs sont différents mais gardent le même champ sémantique défini au préalable. Ces textes se mettent à jour régulièrement en allant chercher les données via requête sur le site du ministère de l’intérieur.

Comparatif sémantique
Exemple de deux articles de résultats. L’édition est la même pourtant les deux textes sont différents.

Si cette pratique n’existe que depuis seulement quelques années en France, elle fait déjà partie du quotidien de plusieurs rédactions de médias anglo-saxons. Notamment chez les médias offrant des services financiers afin de générer des rapports et dépêches automatiquement comme l’agence Associated Press. Le LA Times avait été l’un des premiers média a avoir recours à une génération algorithmique de courts articles en 2014 lors d’un tremblement de terre.

Le soir des élections, le pôle technique de la direction numérique a également réalisé des infographies pour le site en exploitant les données du Ministère de l’Intérieur. L’abstention record de cette élection a d’ailleurs obligé l’équipe à créer une nouvelle infographie.

L'abstention aux second tour deséléctions législatives 2017
L’abstention au second tour des élections législatives 2017

Les journalistes de France Bleu ont en parallèle dressé des portraits des nouveaux députés. L’objectif : se démarquer des autres médias en répondant à la question : « qui est ce nouveau candidat dans ma circonscription ?”. Afin de faciliter la publication rapide de ces portraits réalisés le soir des élections, un gabarit d’article commun a été réalisé en amont pour faciliter le travail des journalistes.

Qui est Jean-Michel Fauvergue ?
Exemples de deux articles rédigés avec un gabarit commun

Le soir des élections, les journalistes de France Bleu ont rédigé du contenu spécifique pour les circonscriptions à fort enjeu. Ainsi, les usagers bénéficiaient d’une offre éditoriale enrichie, avec 2 type de contenus : les contenus automatiques générés par Syllabs et les articles des journalistes. Avec une telle production de contenus le soir des élections, France Bleu a bénéficié d’un bon référencement naturel et assure parfaitement sa mission de média de proximité.

Un record d’audience notamment grâce au positionnement sur des mots-clés

Mais le travail sur le référencement naturel ne s’arrête pas là. Les équipes de la Direction du Numérique ont préparé le positionnement sur les requêtes Google en amont en composant un corpus de plus de 1000 mots-clefs pouvant être potentiellement utilisés dans les requêtes Google le jour J.

Ces mots-clefs ont permis au site de France Bleu de se placer dans les premières pages de résultats de Google : 400 mots-clefs du corpus se sont positionnés dans le top 5 du moteur de recherche le soir des élections. Une stratégie payante : se mettre à la place de l’internaute en anticipant ses questions.

Nombre de mots-clés positionnés par thématique
Nombre de mots-clés positionnés par thématique. Source : Seeurank

La nouvelle infrastructure technique du site a également permis d’assurer jusqu’à 28 000 visiteurs en simultané, un autre record jamais atteint par francebleu.fr.

Les deux pics d'audiences du 1er et 2nd tour
Les deux pics d’audiences du 1er et 2nd tour

Un travail de fond pour rendre les URLs pertinentes et pérennes

Les élections législatives ont été l’occasion de procéder à une refonte complète des URLs. Objectif : avoir des pages structurées, pérennes, réutilisables pour les prochaines élections et préparer l’avenir.

Les 36 000 URLs de pages utilisées en 2015 ont ainsi été revues en adoptant la nomenclature suivante :

francebleu.fr/region/departement-numero/commune-codeINSEE/elections

Un travail effectué par Déborah Botton, chef de produit SEO à la Direction du numérique.

 « Un travail de titan qui a permis de pérenniser nos pages pour pouvoir aborder les prochains gros événements politiques »  Laura Richard, Chef de produit France Bleu à la Direction du numérique.

Ce découpage géographique permet d’avoir une page dédiée pour chaque élection à venir (régionale, législative ou départementale). Les bénéfices SEO seront ainsi renforcés à chaque élection. Avec presque près de 600 000 visites au premier tour et presque 700 000 visites au second tour, francebleu.fr a ainsi réalisé une audience record qui dépasse les performances atteintes lors des régionales de 2015.

Par Thomas Biasci et Laure Delmoly