TransMusicales 2016 – le flow des Reykjavíkurdætur

Pour le deuxième concert capté en binaural et 5.1 aux 38ème Rencontres TransMusicales de Rennes, direction l’Islande avec les Reykjavíkurdætur.

Reykjavíkurdætur (littéralement : les filles de Reykjavik, la capitale islandaise) est un collectif à géométrie variable réunissant près d’une vingtaine de rappeuses autour de leur meneuse Salka Sól Eyfeld. Elles étaient presque une dizaine sur la scène des TransMusicales à asséner un flow percussif et revendicatif posé sur des beats électroniques légers.

reykjavikurd-aetur_nicolas-joubard

Toutes vêtues à l’identique, en chemises blanches et sous-vêtements noirs, les islandaises à l’énergie volcanique ont réchauffé le Hall 8 du Parc Expo de Rennes avec leurs déhanchés sexy et leur chorégraphies provocatrices.

Féminines et féministes, les Reykjavíkurdætur rappent des paroles engagées et revendicatives abordant les thèmes des droits des femmes, du viol, du body shaming… En islandais mais aussi parfois en anglais, ce qui est quand même beaucoup plus compréhensible pour le public présent ce soir-là.

(Enregistré par les équipes de Radio France et de Sombrero, le samedi 3 décembre 2016).

, ,